archiinfo DZ
ARCHIINFODZ a besoin de VOUS
Ne restez pas anonymes, prenez soins de vous enregistrer et d'etre membre pour beneficier de toute l'information


Annuaire de l'architecture algerienne : de la formation à l'exercice de la profession en Algerie
 
FAQAccueilGalerieS'enregistrerConnexion

a

Le classique est MORT vive le LMD Architecture,

Archiinfo fait appel à tous les architectes pour enrichir cet espace du Net.

Appel aux chefs d'établissement de formation:

a

 

Archiinfo vous remercie de votre passage et souhaite vous revoir bientot...

a

a

 

Faites partager votre methodologie d'approche et production architecturale

a

 

DIPLOMANTS : faites connaitre le travail de cinquicme année.

a

Vous avez une analyse architecturale et/ou urbaine PARTAGEZ LA

*

a

Combien sommes-nous d'ARCHITECTES ? combien sont inscrits au TABLEAU NATIONAL?

18.000 ARCHITECTES

2.000 inscrits/7000 au Tableau National (sur site online)

750 architectes enseignants,

15 etablissements de formation et 16.000 Etudiants Architectes

telle est notre grande FAMILLE

a

Au fait, les enseignants architectes peuvent ils exercer ?

et les ETUDIANTS en Architecture combien sont ils ?

a

L'enseignement de l'architecture assistée par ordinateur.

a

L'architecture et le systeme LMD.

L'EPAU: Ecole Nationale Supérieure d'Architecture.

*

L'enseignement de l'Urbanisme en Algérie : où forme t'on les URBANISTES .

*

Les concours nationaux d'architecture: comment se déroulent ils?

PROJETS PEDAGOGIQUES

Sujets similaires
REPRESENTATIONS D’ARCHITECTES 2009

CNOA

Representations locales CLOA de Ghardaia , CLOA d'Alger , Cloa de Constantine , Delegation de Annaba , Delegation de Tlemcen ,cloa de Belabes ,
** ***** يمين المهندس المعمــاري*****أقسم بالله العلي العظيم أن أؤدي أعمــالي بأمانة و شرف وأن أحافظ على التقاليد و الاهداف النبيلة للمهنة و احترم قوانين الجمهورية ***** .
Derniers sujets
Archiinfo Dz & Sites Ecoles

Alger , Annaba, Batna , Béchar , , Blida, Biskra , Constantine Jijel , Mostaganem, Ouargla, Oran, Setif, Tizi Ouzou, Tebessa, Tlemcenle site : membres.lycos.fr/archiinfo passera à http://archiinfo.com

< Proposez des Sites de FORMATION>

VISITE
PARTEZ EN CHINE.....A SHANGHAI 2010 .....http://en.expo.cn/#&c=home<<<<<< la plus grande attraction mondiale : EXPOSITION UNIVERSELLE DE SHANGHAI 2010 jusqu'au 31 OCTOBRE 2010.
DZ Architecture Forum

Forum EPAU, dzarchitectes,Forum ZERZARA, archi 2ème année BLIDA, Forum BISKRA,

Soumettez des Forums d'architecture
GRANDS PROJETS
ou les grands chantiers de l'Algérie : Métro d'Alger, Tramways de ConstantineGRANDS PROJETS Télépherique de constantine, La grande Mosquée d'Alger,
NOUVELLEVILLE

Des villes nouvelles sont crées en Algérie, NOUVELLES VILLES

REPEREVILLE:

ville des ponts, ville aux milles coupoles, en quoi se distingue votre ville?

REPERES VILLES

MOSQUEES

votre ville est reconnaissable par sa mosquée. Faites la connaitre

MOSQUEES

UNIVERSITES

Faites connaitre l'universitéde votre ville,

UNIVERSITES

CONCOURS:

vous êtes laureat d'un concours national et vous voulez faire connaitre votre projet..

LAUREATS DE CONCOURS

SOS PATRIMOINE:
SAUVONS LE PATRIMOINE
<

Ce site est une adaptation de ARCHITECTURE:ma formation et mon metier de SAIGHI YOUSSEF Architecte Enseignant Chercheur

archiinfo 2001-2010

 

annuaire de l'architecture algerienne

archiinfo@yahoo.fr

meilleure appreciation du site est possible en 1024 x 768

Ci-dessus est une PUB imposée par l'Hebergeur depuis 08 Jan 2009--archiinfo

Partagez | 
 

 DEFI DE CONSTANTINE: à vos marques

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
archiinfo

avatar

Masculin Nombre de messages : 454
Localisation : Algerie
Date d'inscription : 08/07/2008

MessageSujet: DEFI DE CONSTANTINE: à vos marques   Sam 25 Juil - 19:42

Chantiers: Le wali menace les services communaux
par A.Zerzouri

«Le prochain quota de logements sociaux participatifs (LSP) pour la wilaya de Constantine, attendu pour le début de l'année 2010, dépassera le double du quota attribué entre 2005 et 2009 (période durant laquelle fut lancé un programme de 5.000 logements de cette catégorie, ndlr)», a annoncé avant-hier le wali lors d'une rencontre avec les entrepreneurs, les bureaux d'études et les universitaires. D'une façon générale, le programme quinquennal 2010-2014 prévoit l'attribution de 30.000 logements tous types confondus pour la wilaya de Constantine (alors que le dernier plan quinquennal lui a réservé 17.000 logements), soulignera dans ce sillage le chef de l'exécutif local, non sans exhorter les promoteurs à redoubler d'efforts pour être à la hauteur de la mission qui les attend.

«Il faut construire bien et vite», leur lancera-t-il. Avec insistance, celui-ci exigera une cadence de travail exceptionnelle, notamment pour l'exécution du projet du tramway. A ce propos, il invitera la société italienne en charge de ce projet à aller de l'avant nuit et jour, en instaurant le système 3x8, pour en finir avec les déblais avant la rentrée sociale. «Je ne veux pas de retard et les travaux de terrassement doivent être terminés avant la rentrée scolaire», mettra-t-il en garde. Ajoutant dans ce contexte que les problèmes de déstabilisation liés à l'approvisionnement en ciment ne seront plus évoqués avec l'entrée en production au début de cette semaine de la cimenterie de Hamma Bouziane. En tout cas, il faut s'attendre à ce que la ville se transforme en un vaste chantier dès ce mois de septembre prochain, un chantier qui va durer une année et demie, soulignera le wali, lançant dans ce sens un appel à la population pour supporter les désagréments qui découleraient de ces travaux, dont la finalité vise la modernisation de la métropole de Constantine, et offrir tout le confort au citoyen.

Lors de cette rencontre le wali brossera un tableau des projets mis en chantier, ainsi que ceux dont le lancement est imminent, à l'exemple de l'institut sportif, réalisé à 92%, ou encore l'incitation des responsables à lancer le chantier de l'hôpital mère-enfant au mois d'octobre prochain. Tant de chantiers qui ne s'accommodent d'aucune «paresse», laissera entendre le wali à l'endroit des services communaux. «Si vous ne suivez pas la cadence, je passerai outre vos services, en installant des commissions spéciales chargées du suivi des travaux, comme l'ont déjà fait d'autres walis, bien sûr après avoir avisé le ministère de l'Intérieur», signifiera-t-il.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
<P><FONT style="BACKGROUND-COLOR: darkorange" size=7 face=Arial><STRONG>خير الناس أنفعهم للناس</STRONG></FONT></P>
<P> "<FONT size=7>كلكم راع و كل راع مسؤول عن رعيته</FONT>"</P>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
archiinfo

avatar

Masculin Nombre de messages : 454
Localisation : Algerie
Date d'inscription : 08/07/2008

MessageSujet: Re: DEFI DE CONSTANTINE: à vos marques   Sam 25 Juil - 19:45

Plusieurs projets en perspective
Booster les chantiers
En ce mois de juillet, Constantine vit au rythme des rencontres d’évaluation et des visites d’inspection, le wali ayant constaté maintes anomalies dans les différents projets que compte la ville des Ponts, dont certains sont à un stade d’avancement jugé insignifiant.
Lors de la rencontre qu’il a tenue jeudi dernier au palais de la culture Malek Haddad avec les entreprises de réalisation, les bureaux d’études et les promoteurs, Abdelmalek Boudiaf a réitéré sa volonté de faire de Constantine une ville nouvelle et moderne. C’est l’un des principaux objectifs du programme de développement dont a bénéficié la capitale de l’Est, évalué en milliers de milliards. « Le temps est au travail et à la réalisation », a lancé le wali à l’intention des entreprises, lesquelles sont appelées à redoubler d’efforts en vue de rattraper un retard déjà par trop conséquent. Le chef de l’exécutif, qui souligne avoir mis tous les moyens nécessaires à la disposition des maîtres d’œuvre, exige désormais une cadence exceptionnelle. Il incitera les partenaires à honorer leurs engagements, en recourant, si nécessaire, au travail non-stop, disant, par ailleurs : « Si certains ont soulevé le problème de la rareté du ciment pour justifier le retard, cela ne pose plus aucun problème puisque la cimenterie reprendra une production normale dans les jours qui viennent, à une cadence de 24h/24h ».

Pour le projet du tramway, dont le chantier est à l’arrêt depuis la démolition de la tribune du stade Benabdelmalek Ramdane, le wali n’y va pas de main morte en annonçant : « Le chantier sera ouvert à partir du 15 août prochain, alors que les travaux de terrassement s’achèveront avant la saison des pluies, précisément à la fin du mois de septembre », ajoutant qu’il est même prêt « à prendre toutes les décisions qui s’imposent pour obtenir un résultat palpable au mois d’août, qui s’annonce ». La ville sera donc transformée en vrai chantier, lequel occasionnera, sans doute, des désagréments aux citoyens. À cet effet, Les autorités locales demandent à la population d’être patiente et de faire montre de compréhension, tout en promettant d’être à l’entière disposition de celle-ci. En évoquant le volet du logement, le premier responsable de la wilaya s’est dit mécontent du retard enregistré dans la réalisation des habitations, ou dans la remise des clés aux bénéficiaires. Sérieux et rigueur sont donc exigés des collaborateurs désirant être de la partie dans le nouveau programme quinquennal annoncé par le wali, comprenant la réalisation de 30 000 logements à Constantine.




Par Osman Chaggou
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
<P><FONT style="BACKGROUND-COLOR: darkorange" size=7 face=Arial><STRONG>خير الناس أنفعهم للناس</STRONG></FONT></P>
<P> "<FONT size=7>كلكم راع و كل راع مسؤول عن رعيته</FONT>"</P>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
archiinfo

avatar

Masculin Nombre de messages : 454
Localisation : Algerie
Date d'inscription : 08/07/2008

MessageSujet: Re: DEFI DE CONSTANTINE: à vos marques   Sam 25 Juil - 19:50

Constantine : “Accélération impérative” de la cadence de réalisation de la ville universitaire
L’entreprise chinoise en charge de la réalisation de la nouvelle ville universitaire de Constantine a été invitée, mardi dernier, par le wali "d’accélérer la cadence des travaux en doublant, si nécessaire, les effectifs du chantier".
Au cours d’une visite inopinée sur le site de réalisation de ce mégaprojet de 52.000 places pédagogiques, d’un coût de près de 18 milliards de dinars, le wali de Constantine a particulièrement insisté sur le "respect des délais contractuels". Les travaux de réalisation de cet immense pôle universitaire, fort également de 38.000 lits pour l’hébergement, "unique en Afrique et dans le Monde arabe" doit être livré en avril 2010, a-t-on rappelé.
S’étalant sur une superficie de plus de 170 hectares, près de la nouvelle ville Ali Mendjeli, cette ville universitaire "va redonner à la ville chère à Benbadis son cachet de citadelle de la science et de la culture", selon les concepteurs de ce gigantesque projet.
"Satisfait" du taux d’avancement des écoles de génie pharmaceutique et de l’audiovisuel, estimé à 75%, le chef de l’exécutif local a cependant tenu à attirer l’attention des équipes de réalisation sur "l’importance de finaliser tous les travaux de VRD" (voirie et réseaux divers) et éviter de les "amalgamer" avec les travaux de finition pour écarter toute mauvaise surprise pouvant retarder la date de réception du projet.
Considéré comme un véritable "tournant" dans le plan de modernisation de la métropole de l’Est, au même titre que l’opération de refonte du site de l’ex-Bardo, ce pôle d’excellence sera doté de toutes les "commodités" nécessaires en matière de transport et d’alimentation en eau potable notamment, a-t-on souligné. Les travaux de réalisation d’une jonction du site de la ville universitaire avec la route nationale n° 79 sont également en cours, a indiqué de son côté le directeur des travaux publics (DTP).
La future ville universitaire de Constantine abritera, rappelle-t-on, une dizaine de facultés d’une capacité de 52.000 places pédagogiques, 19 résidences universitaires d’une capacité de 38.000 lits, 4 salles de conférences, un complexe sportif, une bibliothèque de 3.000 places, un restaurant de 4.000 places, un parc scientifique, un auditorium de 1.000 places et 1.500 logements de fonction.
La réalisation de ce mégaprojet va donner une "nouvelle lecture" de la cartographie de la nouvelle ville Ali Mendjeli, longtemps considérée, à tort, comme un "échec de la politique urbaine menée à Constantine", a estimé un des concepteurs de cette imposante infrastructure.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
<P><FONT style="BACKGROUND-COLOR: darkorange" size=7 face=Arial><STRONG>خير الناس أنفعهم للناس</STRONG></FONT></P>
<P> "<FONT size=7>كلكم راع و كل راع مسؤول عن رعيته</FONT>"</P>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
archiinfo

avatar

Masculin Nombre de messages : 454
Localisation : Algerie
Date d'inscription : 08/07/2008

MessageSujet: Re: DEFI DE CONSTANTINE: à vos marques   Sam 25 Juil - 20:21

Réhabilitation du vieux bâti à Constantine :35 000 bâtisses à relooker en 2010

Les autorités de la capitale de l’Est ont décidé de relooker toutes les vieilles bâtisses de la ville, afin de les réhabiliter et d’accompagner, partant, la dynamique de modernisation qu’elles veulent imprimer à la ville des Ponts depuis plus de quatre années.

La direction de l’urbanisme et de la construction de la wilaya de Constantine vient de confier l’étude à la société d’architecture et d’urbanisme (SAU) pour une expertise démographique et socioéconomique de pas moins de 35 000 vieilles bâtisses, dont une grande partie remonte à l’époque coloniale.
D’après l’annonce de l’attribution de ce marché publiée par la DUC, la SAU de Constantine a décroché l’étude de l’expertise pour un montant de 34 999 965,00 DA (près de 3,5 milliards de centimes). Elle devra réaliser ce travail dans un délai de cinq mois à compter du mois d’août prochain. Juste après, les travaux de réhabilitation seront lancés via des avis d’appels d’offres.
Concernant le financement de cette vaste opération de lifting, l’APC de la troisième commune du pays compte s’y impliquer lourdement en consacrant une enveloppe consistante dégagée à partir du budget supplémentaire 2009, adopté par l’APC lors de la session extraordinaire tenue la semaine dernière. Il s’agit de plus de 103 milliards de centimes en plus des 93 milliards d’excédent de l’exercice écoulé. Dans ce contexte toujours, il est à noter que bon nombre d’élus de la ville de Constantine n’ont pas manqué de formuler des critiques, parfois virulentes, à l’endroit de toute l’opération, estimant que tout programme de réhabilitation doit se faire selon les normes, au lieu de se contenter d’une simple opération de peinture, d’autant que les pouvoirs publics accordent le plus souvent des montants colossaux à ce genre de travaux.
A quelques différences près, les mêmes réserves ont été exprimées à propos de la réhabilitation des établissements scolaires, une opération prise en charge par l’APC de Constantine depuis 2008 et qu’elle continue de financer jusqu’à ce jour, par le biais d’un programme également inscrit dans le BS 2009. Les élus de Constantine ont beaucoup insisté sur la qualité des travaux de réhabilitation, non seulement pour aboutir à un habillage nouveau des vieilles bâtisses, mais aussi pour renforcer et consolider les constructions datant de plus de 50 ans et représentant le patrimoine de la ville des Ponts.
De notre bureau, Adel L.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
<P><FONT style="BACKGROUND-COLOR: darkorange" size=7 face=Arial><STRONG>خير الناس أنفعهم للناس</STRONG></FONT></P>
<P> "<FONT size=7>كلكم راع و كل راع مسؤول عن رعيته</FONT>"</P>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
archiinfo

avatar

Masculin Nombre de messages : 454
Localisation : Algerie
Date d'inscription : 08/07/2008

MessageSujet: Re: DEFI DE CONSTANTINE: à vos marques   Sam 25 Juil - 20:42

La ville des uns…
L’urbanité de demain, c’est le renouvellement urbain
Lorsque le centre-ville correspond au cœur historique de la cité, comme à Constantine, il est jonché de sédiments historiques. A ce niveau, se lisent les siècles d’existence de la cité, qui a traversé les vicissitudes de l’Histoire. Morphologiquement, le centre urbain est un lieu à haute teneur historique et architecturale.

Fonctionnellement, il est florissant. Concentrés sur un espace restreint, on trouve les services administratifs, sièges d’entreprises, infrastructures de commerce et d’artisanat, équipements collectifs et installations culturelles. Cependant, une partie du tissu urbain du centre-ville peut devenir obsolète par manque d’espace. Pour faire face à ce vieillissement du tissu urbain, des parties de la zone centrale doivent subir des transformations indispensables pour la survie du centre-ville. Partout dans le monde, les centres-villes ont été le lieu de renouvellement urbain. Il faut accepter que celui-ci soit synonyme de démolition de bâtiments de quartiers vétustes, souvent des îlots constitués de taudis. Le renouvellement urbain peut également entraîner la délocalisation d’une frange de la population vers les banlieues en acquérant un logement plus décent. Il peut impliquer des expropriations (l’expropriation est un instrument d’urbanisme), incluant nécessairement des dédommagements. Mais une chose est certaine, la revalorisation qui suit le renouvellement urbain peut être une source de richesse. Toutes les villes d’Europe occidentale, ainsi que certaines du Maghreb, ont connu des projets de renouvellement urbain qui ont été entrepris sur des terrains en friche ou des tissus obsolètes (comme ceux de Bardo à Constantine).

L’instrument par excellence a été la « reconstruction de la ville sur la ville ». Nos villes doivent aussi mettre à niveau leur tissu urbain. Allons-nous continuer à financer avec les deniers publics et construire des ensembles d’habitations et leurs équipements à la périphérie de nos villes et laisser nos centres-villes périr lentement mais sûrement ? Si nous réussissons à transformer nos centres urbains, c’est avec la fiscalité des richesses générées par les centres-villes revigorés par des projets urbains structurants que l’on financera les programmes de développement. L’opération de démolition menée au quartier de Bardo est une action normale que toutes les villes du monde ont déjà entreprise. Cette opération doit être poursuivie intégralement afin de libérer les assiettes foncières surannées encerclant le « vieux rocher ». Comment peut-on continuer à accepter que le séculaire « vieux rocher » soit entouré d’un environnement urbain dénué de toute qualité architecturale ? Ne l’oublions pas, le renouvellement urbain cherche à concevoir la ville pour tous. Celui-ci ouvre la voie à l’urbanité et à la citadinité. Marocains et Tunisiens ont créé, ces dernières décennies, une architecture audacieuse.

Notre pays, depuis l’Indépendance, n’a pas produit une telle architecture. Le monde a été fait par des visionnaires et des utopistes. Serait-ce déplacé d’avoir une vision pour Constantine ? Je pense que la ville a besoin d’une conception où la médina et le pont de Sidi Rached côtoieront un centre urbain constitué d’objets architecturaux entreprenants, ce qui attirera firmes nationales et multinationales, banques, hôtels, palais des congrès et salle de concerts, dans des espaces verts, avec de l’eau à profusion… Pourquoi ce qui se fait sous d’autres cieux doit-il rester au stade de la pure chimère chez nous ?

L’auteur est Maître de Conférences, Département d’Architecture et d’Urbanisme, Université de Constantine

* Débat, animé par Nouri Nesrouche




Par Foura Mohamed


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
<P><FONT style="BACKGROUND-COLOR: darkorange" size=7 face=Arial><STRONG>خير الناس أنفعهم للناس</STRONG></FONT></P>
<P> "<FONT size=7>كلكم راع و كل راع مسؤول عن رعيته</FONT>"</P>


Dernière édition par archiinfo le Sam 25 Juil - 20:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
archiinfo

avatar

Masculin Nombre de messages : 454
Localisation : Algerie
Date d'inscription : 08/07/2008

MessageSujet: Re: DEFI DE CONSTANTINE: à vos marques   Sam 25 Juil - 20:44

La ville des uns… : Un imaginaire de la ville
S’il ne se résolvait qu’en une question d’urbanisme et d’architecture, pour lancinante et angoissante qu’elle puisse être, le problème de Constantine serait aujourd’hui et demain une affaire d’experts et de techniciens.




En vérité, au-delà de tous les discours de spécialistes qui la décrivent et qui en projettent les possibles configurations, Constantine ne peut survivre que dans l’imaginaire qu’en nourrissent ses populations, aussi nombreuses que diverses. C’est sans doute cet aspect éminemment culturel qui échappe encore aux riches interventions et débats institutionnels de ces derniers mois. Constantine, comme les grandes villes du bassin méditerranéen qui ont forgé le parcours de l’humanité, ne peut être que dans ses franchises et nulle part ailleurs. Ni dans les utopiques gratte-ciel du Bardo, ni dans les hideuses constructions de Ali Mendjeli. Je voudrais dire en quoi ce retour vers les ancrages culturels fondamentaux de la cité permet de mesurer à la fois les audaces des concepteurs et leurs ambitions –jamais explicitement assertées – de rupture. Plus précisément de rupture d’avec une histoire urbaine de la ville - décevante à force de rendez-vous ratés - qui n’est, depuis bien longtemps, ni consignée ni enseignée à ses nouveaux habitants. Constantine, érodée depuis l’Indépendance, perd sa médina et ses vieilles pierres patinées et leur message, autrefois auréolé de gloire, s’habille de silence.

Le projet présidentiel de modernisation de Constantine sur le site du Bardo, pour audacieux qu’il soit, se condamnerait à n’être qu’un regrettable artefact, adossé à la médina toute proche, marquée de stigmates. Cela fait plusieurs années que l’on évoque dans les bureaux de la haute administration l’urgence d’une réhabilitation de la cité millénaire et des plans ont été proposés – sans suite - par différentes commissions. Et tout engage à penser qu’elle sera, à l’exemple probant de la Souika, livrée par pans entiers aux démolisseurs et aux vautours qui leur font un délirant cortège. Le centre de la conurbation constantinoise future, qui correspondra le mieux aux mirages de l’économie de marché et du libéralisme et à leurs « projets structurants », émergera du néant comme un espace sans attaches, sans mémoire. Suscitera-t-il de nouvelles générations mutantes et post-modernes, voire même « geek » ? Il écrasera certainement les ombres obliques du Vieux Rocher vérolé et saupoudré de fantômes. Et surtout, soulignera à l’envi la fragilité de ses héritages culturels désormais injuriés.

La médina constantinoise – cité décadente - n’en finit pas de descendre à l’étiage de toutes les infamies. Jusqu’à quel point les édiles qui prétendent parler pour elle l’ont méritée ? Du fait même de leur inanité, elle court à la ruine, dans son attelage sépulcral. Nue et délabrée, ne se prévalant que d’un bilan de faillite, elle semble donner raison à tous ceux qui commercent au Bardo une douteuse rupture urbanistique. Les Constantinois ont d’émouvants et vrais désirs d’avenir, pour eux et pour leur ville. Est-ce faire le pari de l’archaïsme, que d’appeler à continuer, loin des lubies futuristes, nos rêves d’une cité humaine, remembrant son passé pour rendre intelligible son présent ? Et qui saura encore parler à nos espérances.

L’auteur est Professeur habilité de littératures francophones et comparées, Université Mentouri Constantine.




Par Abdellali Merdaci



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
<P><FONT style="BACKGROUND-COLOR: darkorange" size=7 face=Arial><STRONG>خير الناس أنفعهم للناس</STRONG></FONT></P>
<P> "<FONT size=7>كلكم راع و كل راع مسؤول عن رعيته</FONT>"</P>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
blues.gvu



Masculin Nombre de messages : 9
Age : 34
Localisation : Cne
Date d'inscription : 11/07/2009

MessageSujet: Re: DEFI DE CONSTANTINE: à vos marques   Mar 28 Juil - 23:39

Salam.

Personnellement j'arrive pas à suivre cette cadences.

Et je me pose une question: c'est quoi l'objectif?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NeoZed
Amir
avatar

Masculin Nombre de messages : 64
Age : 36
Localisation : Constantine
Date d'inscription : 06/10/2008

MessageSujet: Re: DEFI DE CONSTANTINE: à vos marques   Mer 29 Juil - 13:10

réponse : Aucun.

des chiffres , des statistiques , des promesses , et surtout beaucoup de bricoleurs (mes amitiés aux entreprises algériennes clownesque) et au chinoises vampires !!

le peuple habitera toujours la rue tant qu'il y aura des costumes cravates qui se félicitent entre eux d'avoir démolis les rêves de plusieurs jeunes.

j'ai assisté personnellement a cette réunion et je n'ai pas vu ou plutôt constaté une démarche innovatrice , aucun programme rationnel , juste une conviction des autorités a travailler dans le tas et menacer de petites entreprises locales constitués d'un lot de coffrage et de deux manœuvres/maçons pour être dans les délais...

la législation instauré n'est pas applicable dans ce sentiment d'injustice ou des "étrangers viennent nous vendre leurs techniques si bien efficaces que l'on se retrouve avec des bâtisseurs encore plus fainéants...a suivre


Dernière édition par NeoZed le Mer 29 Juil - 23:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
blues.gvu



Masculin Nombre de messages : 9
Age : 34
Localisation : Cne
Date d'inscription : 11/07/2009

MessageSujet: Re: DEFI DE CONSTANTINE: à vos marques   Mer 29 Juil - 15:23

Salam.

Donc je peux dire que c'est purement on va dire politique, pour cacher les vrai problèmes, et on est loin des réels besoins des habitants.

Dont le cadre de vie ne cesse de se dégrader, et même s'il y a des textes qui veulent améliorer cet état, ça ne reste que des textes et aussi ce n'ai juste que pour suivre le mouvement mondial, enfin je veux dire faire semblant, du moment où le concret n'existe pas.

Et pour les chinois, ils se sont contaminer avec le fénéantisme algériens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: DEFI DE CONSTANTINE: à vos marques   

Revenir en haut Aller en bas
 
DEFI DE CONSTANTINE: à vos marques
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les marques commerciales (telle que NIKE)
» Defi debile mais defi quand meme.
» Vitamine B12 : infos sur les marques
» Aux Etudiants de Constantine
» Des produits toxiques dans les vêtements de 14 grandes marques

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
archiinfo DZ :: NOS VILLES مدننا-
Sauter vers: